Croyons pour laisser Dieu agir 2

Pst. René Bouchard | 9 février 2020

Croyons pour laisser Dieu agir # 2

Les prodiges miraculeux sont-ils présents tout le temps ?

Dans cette série qui se poursuit aujourd’hui, nous voulons trouver un équilibre en faisant un voyage intelligent dans la Parole de Dieu afin de nous éclairer dans cette recherche. Il y a plusieurs mots employés dans la Parole de Dieu pour désigner les actions du Seigneur, que les gens désignent communément comme ‘’miracles’’ dans la croyance populaire. Actes 4.14-16 Voyons la définition de ces mots : prodiges, miracles, signes et guérisons. Prodiges : choses et actes exceptionnels. Ex. Samson et sa force surhumaine. Juges 13 ; 16.22-31 Miracles : choses faites par le Seigneur en dehors des lois physiques connues et sur la nature terrestre. Ex. Jésus qui marche sur les eaux. Jean 6.16-21 Signes : choses qui démontrent quelque chose pour convaincre. Ex. L’annonce de la mort des fils d’Élie. 1 Samuel 2.21-34 Guérisons : choses faites sur le corps humain. Dieu est Souverain en tout. Il y a des saisons de guérison dans la Parole de Dieu. Dans la vie de Jésus, il y a eu des gens qui n’ont pas été guéris : parmi tous ces malades qui se trouvaient sur le bord de la piscine de Béthesda, un seul a été guéri. Jean 5.1-13 Parmi les serviteurs du Seigneur, il y en a qui n’ont pas été guéris : Paul qui possédait une puissance spirituelle remarquable Actes 20.9 ; Actes 19.11, 12 ; avait une infirmité dans la chair (Gal 4.13) et des problèmes de vision (Gal 6.11) Timothée avait des maux d’estomac 1 Tim 5.23 Trophime, compagnon de service de Paul, qu’il a laissé malade à Milet 2 Tim 4.20 Sous le ministère de Paul, tous n’ont pas été guéris. Si quelqu’un n’est pas guéri, cela ne veut pas dire qu’il est inapte au ministère ; nous en avons l’exemple avec ces serviteurs du Seigneur cités ci-haut. Donc, nous savons que le Seigneur veut guérir ; pourtant nous voyons qu’Il ne l’a pas fait pour tous. Et il y a des occasions où il n’a pu le faire à cause de l’incrédulité des gens. Mais cela n’est pas la seule réponse. Nous devons à ce point-ci reconnaître la Souveraineté du Seigneur. Il agit selon Son plan, Sa volonté. Nous constatons aussi à l’étude des Actes des apôtres et des Évangiles que les miracles se sont accomplis majoritairement dans le contexte de l’évangélisation des non-croyants plutôt qu’envers les croyants. Ceci n’empêche pas que nous puissions être guéris encore après la nouvelle naissance. Le point capital à retenir : nous devons garder l’espoir pour la guérison, prier pour cela, imposer les mains en raison de cette espérance et tout cela sans condamnation si cela n’arrive pas. Faisons confiance à la Souveraineté du Seigneur. Soyons des intercesseurs et non des accusateurs !

Écouter le message


Télécharger le Mp3 (ou click droit et enregister sous...)