Qui est-il ?

Pst. Jean-Charles Ostiguy | 17 décembre 2017

Dans le cas de Siméon et d’Anne, on a de la difficulté à réaliser à quel point leur façon d’être là, au temple, qu’ils attendaient quelqu’un que d’autres n’ont pas vu. Ils ont su qui il était parce que leur coeur était préparé. Siméon a dit : “Mes yeux ont vu”. Et Marie, savait-elle tout ce qui attendait son fils ? Elle réalisait que Dieu avait posé ses yeux sur elle. Pour nous, nous avons un avantage certain car nous avons cette révélation. Il est bon de se le rappeler. Mt 1.19-25 Qui est-iI ? Son nom est Jésus v.21 ; Esaïe 7.14 ; Mt 2.2. Les mages d’Orient demandèrent : Où est le Roi des Juifs qui vient de naître ? Les gens qui ont mis l’écriteau INRI sur la croix, qui signifiait : Roi des Juifs. Sa destinée était déjà tracée à l’avance ; il est le même qui a rendu la vue aux aveugles et qui marchait avec les anges. Il a grandi avec cette identité de Roi des Juifs. Que ferait-il ? C’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. (V.21) Le symbole du poisson qu’on affichait signifiait Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur ; il indiquait son nom et qui il était. Il y a une association entre son nom et sa mission. Dans 1 Tm 1.15, Paul affirme que Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs dont il est le premier. Paul s’identifie au fait d’être pécheur mais reconnaît que pour lui la grâce de Dieu s’est manifestée et que les choses ont changé. Sauvés de quoi ? De leurs péchés, de tout le passé, du présent et de tout ce qui est à venir. V.21 C’est par grâce et non par les oeuvres afin que personne ne se glorifie. Ep 2.5 Être sauvé c’est persévérer dans le salut. Il faut se rappeler que par cette oeuvre de J.C. sur la croix nous devenons héritiers du grand Roi. L’héritier reçoit son héritage. Nous sommes invités à le recevoir par la foi et dans la grâce. C’est le coeur de l’Évangile.

Écouter le message


Télécharger le Mp3 (ou click droit et enregister sous...)