Mon identité d’enfant de Dieu

Pst. Jean-Charles Ostiguy | 29 octobre 2017

Comment se forme notre identité d’enfant de Dieu ? À travers deux images nous répondrons à cette question. Nous voyons deux roues ; l’une, d’une seule pièce, taillée dans un tronc d’arbre et percée, une roue de bois. L’autre, ceinturée d’acier avec un cerceau de bois, des rayons de bois et l’essieu qui passe au travers. La 1ère roue représente la vie, le moi qui remplit tout l’espace, le moi jusqu’à l’extérieur. Cela demande énormément et cela manque de protection. La 2e roue a l’avantage que ce qui est à l’extérieur est relié à l’intérieur par le petit moi, et par des rayons. Elle est plus forte à cause de ses nombreux rayons.

Dieu m’entoure d’une protection de Sa personne. Dans tout ce que je fais, ce que je peux avancer dans ma vie, c’est Lui qui le fait. La grâce de Dieu va me pousser dans des oeuvres de prière, de jeûne, etc.. Moi, j’ai des limites ; si je veux remplir ma vie par moi-même, je vais ressembler à la 1ère roue. Je veux remplir ma vie comme la 2è roue, avec tous ses rayons. Les révélations me sont données par Dieu dans plusieurs domaines (rayons). Si quelqu’un vit sa vie chrétienne seulement sur Internet, il va manquer quelque chose. Je veux encadrer l’importance de l’enseignement, de la prédication. Je deviens une habitation de Dieu en esprit. L’Esprit de Dieu est là pour m’enseigner toute chose. Dieu est Dieu et il règne. Quand on reçoit une révélation de la part de Dieu, il faut que cela vienne de Dieu. Ma personne va être réellement formée. Paul nous dit dans Tite 3.9 de faire attention aux discussions de doctrine, car elles sont inutiles et vaines. Ce qui m’importe c’est ce qui vient de Dieu. Dieu parle encore et en se révélant, il forge mon identité. Si je sais qui je suis et que Dieu combat pour moi, qui peut-être contre moi ? Rm 6.31 Paul dit :” J’ai planté, Apollos a arrosé mais c’est Dieu qui fait croître. Dieu est comme la terre fertile pour nous ; il nous fournit toute Sa nature. Il est encore en train de nous parler aujourd’hui, il peut ajouter des rayons à notre roue. Jésus a dit : Que celui qui a soif vienne à moi et qu’il boive. (Jn 8.37) Sommes-nous assoiffés ? Ne cessons pas d’avoir soif !

Écouter le message


Télécharger le Mp3 (ou click droit et enregister sous...)