Appelé à être libéré

Pst. Jean-Charles Ostiguy | 6 août 2017

Les livres de Luc et des Actes des apôtres s’adressent à chacun de nous. Le 1er livre expose ce que Jésus a fait ; le 2e expose ce que Jésus a fait à travers le S.E. dans la vie des gens. Même avant la naissance de Jésus, Luc nous parle du S.E.. (Lc 2.25-27) Siméon, l’Esprit était sur lui et il avait été divinement averti. On voit déjà la mention de l’Esprit de Dieu qui était sur Siméon. Pour Luc, dès le départ, l’Esprit de Dieu était actif dans sa vie. Luc était médecin et il décrit très bien le travail du S.E. À mesure que votre lecture avance, vous allez voir que le S.E. est présent. Dans Lc 3.21, Jésus fut baptisé ; le ciel s’ouvrit et le S.E. est descendu sur lui comme une colombe ; le S.E. était là et une voix se fit entendre du ciel : “Tu es mon fils bien-aimé ; en toi j’ai mis toute mon affection.” Jésus a dit aussi plus tard :”Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimé.” Par cela nous voyons l’affection du Père pour nous. Le Père aime ceux qui sont Fils de Dieu par la nouvelle naissance. On peut compter sur son amour. Ce qui est important c’est de nous laisser quelque chose qui soit utile à beaucoup. Les livres de Luc et des Actes sont plein d’aventures car nous y voyons les oeuvres de Dieu à travers le S.E. Esaïe 63.19 dit :”Oh ! Si tu déchirais les cieux…” Aujourd’hui, c’est une prophétie accomplie ; le ciel est ouvert ; le S.E. est donné. Jésus fut conduit au désert par le S.E. et ensuite, revêtu du S.E. il retourna en Galilée. Lc 4.14 Il se rendit à Nazareth, entra dans la synagogue le jour du sabbat et on lui remit le livre d’Ésaïe où il lut :”L’Esprit du Seigneur…” (v.18-22) Puis il leur dit :”Aujourd’hui, cette parole de l’Écriture est accomplie”. Il leur donna l’agenda. Il connaissait la mission que l’Esprit allait accomplir à travers lui. Il y a des temps dans nos vies où il est temps d’accueillir. Nous sommes ceux pour qui il a proclamé la liberté. Nous ne sommes pas appelés à subir mais à être libres. Le S.E. est en charge du ministère et de l’onction sur nos vies. Comme dans les Actes, il y avait une interaction ; l’Esprit parlait, poussait. Il faut prendre position par rapport à la Parole, à l’action du S.E., à la liberté du S.E. Que fait-on par rapport à cette liberté ? L’Esprit ne nous force pas mais nous sommes poussés à faire des choses. Quand on ose croire, on obtient la joie, la bénédiction. Le vivrons-nous ?

Écouter le message


Télécharger le Mp3 (ou click droit et enregister sous...)