Le retour de la pluie

Pst. Jean-Charles Ostiguy | 30 juillet 2017

(1 Rois 16.29,30) L’histoire concerne le prophète Élie et Achab, roi d’Israël, qui fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, plus que tous ceux qui avaient été avant lui. Il y a de la part de Dieu des paroles qui viennent à l’avance pour annoncer les choses. Élie dit à Achab de la part de Dieu qu’il n’y aura pas de pluie ces années-là, sinon à sa parole. La pluie représente la grâce, le retour de la grâce. Dieu dit à Élie d’aller se cacher près du torrent de Kérith et lui dit qu’il y aura de l’eau pour lui et que des corbeaux viendront le nourrir. Élie obéit mais au bout d’un certain temps, le torrent fut à sec. Dieu s’adresse encore à Élie et le dirige vers la veuve de Sarepta. Dieu a pris soin d’Élie ; Dieu a pris soin de la veuve de Sarepta. Il prend soin de nous aussi aujourd’hui. Dieu connaît mieux que nous-mêmes ce qui est bon pour nous. La veuve croyait qu’elle allait mourir mais Dieu avait un autre plan. Dieu a pris soin de ceux qui étaient prêts à le mettre en premier. Les trois amis de Daniel avaient confiance en Dieu. Dieu les a délivrés de la fournaise ardente. Dieu a la même grâce pour ceux qui souffrent pour son nom. Quand arrive la circonstance on est certain de pouvoir compter sur Sa grâce. Nous avons le même Dieu qu’Élie, que Daniel et ses amis, que la veuve de Sarepta. Dieu prend soin de ceux qui cherchent en lui leur refuge. Dieu avait dit à Élie de se présenter devant Achab car il enverrait la pluie sur la surface de la terre. (1 Rois 18.1) Élie entend la voix de Dieu, un bruit qui annonce la pluie. Élie entend ce que les autres n’entendent pas. Dieu fait entendre un bruit qui annonce la pluie. Nos coeurs anticipent, attendent quelque chose. Nous devons, nous aussi, être de ceux qui entendent le son même lointain qui annonce la pluie. Dieu cherche une multitude d’Élie. (1 R 18.42) Élie prie. Sa nourriture est de connaître et faire la volonté de Dieu. Son banquet est un face à face avec Dieu pour attendre la promesse ; une attente active, en humilité devant Dieu. Elie n’avait aucune autorité en lui ; il l’avait en obéissant à ce que Dieu lui disait. Élie était un homme de la même nature que nous (Jc 5.17,18) Dieu cherche une armée pour entendre ce que d’autres n’entendent pas. En faisons-nous partie ?

Écouter le message


Télécharger le Mp3 (ou click droit et enregister sous...)